Devenir chauffeur de taxi ou chauffeur VTC ?

Vous voulez exercer dans le domaine du transport de personne ? Deux choix s’offrent à vous à savoir devenir chauffeur de taxi ou chauffeur VTC. Ces deux métiers se rapprochent mais présentent quand même de grosses différences. Voici tout ce que vous devez savoir sur les spécificités de chacune de ces professions.

Chauffeur de taxi, ce qu’il faut savoir sur la profession

Le métier de chauffeur de taxi est régi par la préfecture. De nombreux règlements doivent être respectés dans le cadre de l’exercice de cette profession. Le chauffeur de taxi doit avoir un permis de catégorie B obtenu depuis deux ans minimum, un certificat de capacité professionnel, un certificat de secourisme de niveau 1 et une licence d’exploitation s’il exerce à son compte. A défaut de l’un de ces documents, il ne sera pas accepté dans le monde des taximen.

Le véhicule utilisé dans le cadre de la profession doit respecter un code couleur précis afin d’être facilement reconnu. Il doit également être équipé d’une lanterne qui facilite son identification la nuit. Par ailleurs, les tarifs sont les mêmes pour tous les taxis et ils utilisent un compteur fourni par la préfecture pour calculer le montant des frais pour le trajet parcouru. Des zones de stationnement précises sont accordées aux taxis afin qu’ils puissent stationner et attendre les clients. Qui plus est, ils peuvent également parcourir la ville à la recherche de clients afin de booster rapidement leur recette journalière. Le chauffeur de taxi peut travailler de jour comme de nuit afin de mieux cibler ses clientèles.

Chauffeur VTC, les spécificités de la profession

Le métier de chauffeur VTC est assez récent. Les VTC sont les concurrents directs des taxis car les deux proposent des services de transport de personne. Cependant, les VTC ciblent une clientèle plus classe. En effet, pour profiter de services de transport en VTC, il faut faire une réservation auprès de l’entreprise VTC. Pour ce faire, il suffit de se rendre sur le site de l’entreprise de VTC, présenter ses attentes et procéder au paiement. Après réservation, vous n’aurez plus qu’à attendre le jour J et le chauffeur VTC sera à l’heure au point de rendez-vous.

A la différence d’un chauffeur de taxi, le chauffer VTC s’habille chic et élégant. Il conduit des véhicules de luxe et le choix du modèle revient au client. Les services de ce professionnel ne sont sollicités que par des personnes qui ont un rendez-vous important. Certaines personnes font également appel à un chauffeur VTC pour se rendre à un évènement important ou encore à une réunion professionnelle. Le but ici est de soigner son image et d’augmenter ses prestiges.

Taxi ou VTC ?

Entre le taxi et le VTC, le choix est clair. On ne peut pas dire que le taxi n’est pas confortable ou que le VTC est trop cher. A chaque situation le mode de transport qui convient. Si vous voulez vous rendre urgemment au travail, c’est un taxi qu’il vous faut. En revanche, si vous êtes invité à une soirée élégante, louez un VTC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.