Comment colmater un plafond fissuré ?

Il est possible de voir apparaître des fissures au plafond, que votre maison soit ancienne ou de construction récente. Elle va gâcher sérieusement l’esthétique de votre intérieur car elle est d’origines diverses.

De toute façon, c’est votre plafond qui en fait les frais, que ce soit un dégât des eaux ou une tuile sur le toit qui a été déplacée par le vent.

Réparation fuite : Quels sont les grandes étapes ?

Il est primordial d’avoir identifié l’origine de la recherche fuite et d’avoir mis en œuvre de quoi la stopper, avant de rénover votre plafond.

Plus ou moins long en fonction de l’ampleur des dégâts, un temps de séchage doit aussi être observé. Sur une surface humide, il serait vain de travailler.

Pour tester le niveau d’humidité du plâtre du plafond, l’idéal est de se munir d’un hygromètre qui ne doit pas excéder 10 à 12 %.

1 – Retirez la peinture

À travers le plafond, l’écoulement de l’eau crée souvent des cloques et un décollement de la peinture. À l’aide d’une spatule, en grattant en surface pour les faire tomber, la première étape consiste donc à enlever ces éléments. Pour un résultat final, propre et net il faut préparer les pourtours de la zone abîmée.

2 – Grattez en profondeur

Pour racler les bords et l’intérieur de la fissure causée par le dégât des eaux, utilisez un grattoir triangulaire.

Tout ce qui gêne ou fragilise le rebouchage (photo B) vous devez le retirer. Avec le manche de la spatule tapotez autour de la zone abîmée.

Il faut absolument le retirer, si le plâtre sonne creux. Tant la crevasse risque d’être agrandie, on peut avoir l’impression d’empirer les choses.

Mais pour assurer une réparation durable ce travail est nécessaire pour la suite des opérations.

3 – Dépoussiérez la zone

Avec une simple balayette, retirez le gros de la poussière de plâtre. Muni d’un embout étroit (suceur) ou d’une petite brosse, vous pouvez aussi avoir recours à un aspirateur.

Afin d’ôter les résidus de plâtre les plus fins, passez un coup d’éponge humide pour parfaire le dépoussiérage. Et finalement, laissez sécher quelques minutes.

4 – Appliquez l’enduit

Pour cet article, puisqu’il s’agit d’une pâte, nous avons utilisé un produit un peu particulier, prête à l’emploi, à même de combler des fissures et des trous de grande profondeur.

En effet, elle s’applique avec un couteau à enduire, plus simple à utiliser qu’un enduit classique. Ce qui évite d’attendre plusieurs heures c’est que le temps de séchage est très rapide. il est recommandé d’avoir des outils bien propres, pour une application parfaite.

5 – Effacez tous les défauts

Cet enduit permet de se passer de ponçage, s’il est correctement appliqué. Mais, avec un papier abrasif à grains fins, quelques petits défauts, qui se gomment peuvent cependant persister.

Une fois cette étape accomplie, il est alors possible d’appliquer la peinture et après un bref dépoussiérage en surface.

La réfection d’un plafond n’est pas très compliquée et si les dégâts ne sont pas trop importants et ne nécessitent pas l’intervention d’un professionnel.

plus aisé à manipuler que celui en poudre, surtout si vous utilisez un enduit en pâte, qu’il faut mélanger avec de l’eau.

L’opération permet de réaliser de belles économies et prend peu de temps. Pensez avant de commencer à protéger vos meubles avec des bâches.

La conclusion

Pour réparer les dommages causés par l’eau mais aussi réparer durablement votre plafond fissuré n’hésitez pas de contacter recherche fuite

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.